Résumé : Mary Higgins Clark Un cri dans la nuit Jeune divorcée, Jenny se débat dans la vie pour élever ses deux petites filles. Lorsqu’elle fait la connaissance du beau, riche et irrésistible Erich Krueger, Jenny a le coup de foudre. Après une cour hâtive, Erich l’épouse et l’emmène avec ses filles chez lui, au Minnesota, dans une maison de rêve. Mais le bonheur de Jenny ne dure pas longtemps. Bientôt survient une succession d’incidents étranges et terrifiants ; le conte de fées tourne à l’épouvante… Un cri dans la nuit , après La Nuit du renard et La Clinique du docteur H., confirme Mary Higgins Clark comme le maître incontesté du suspense.

 

Mon avis : Lol. C’est une blague ce truc ou quoi ? Dès la moitié du livre, je me doutais déjà de qui avait fait quoi, dans cette histoire. Alors certes, c’est bien écrit. Mais des fois on n’y comprend rien. Le personnage principal se retrouve à un endroit, une seconde après à un autre, la troisième seconde encore à un autre. Je me doute bien que c’est pour l’effet d’instabilité psychologique blablabla. Mais punaise, c’est troublant ! C’est horrible. J’ai presque détesté ce livre : aucune surprise pour ma part. C’est le premier livre de Mary Higgins Clark que je lis, et je suis franchement très déçue. J’en lirai peut-être un autre et je vous redirai ça.